religion



Article publié

Être des tisserands du Triple Lien « pour réparer ensemble le tissu déchiré du monde », c’est à quoi nous invite le philosophe des religions Abdennour Bidar, dans son livre Les Tisserands publié en 2016. L’objectif de cet ouvrage est de nous aider à réfléchir, d’une manière simultanée, sur trois relations, ou trois liens qui nous permettent de construire notre individuation : la relation à nous-mêmes (domaine de l’éthique, de la philosophie, du spirituel), la relation à autrui (domaine de la famille, du social, du politique), la relation à la nature (domaine de l’écologie). Généralement nous abordons ces domaines séparément ou au mieux par deux. On pourrait nommer ce livre : la culture du lien, la civilisation du lien.Abdennour Bidar situe l’action des Tisserands dans la lignée des « Créatifs Culturels » ; cette expression a été créée par un sociologue et une psychologue, Paul H. Ray et Sherry Ruth Anderson, auteurs de l’ouvrage « The Cultural Creatives: How 50 Million People Are Changing the World ». Ce livre sur les Créatifs Culturels aux Etats-Unis, est le résultat de douze années d’enquêtes menées dans les années 1990 auprès de 100.000 américains.

 



Note de lecture

« Le retour du religieux n’est qu’un leurre. Les apparences n’y changent rien. Partout où  le religieux se maintient ou réinvestit des territoires perdus, il ne faut pas céder à l’illusion de son retour, ni croire qu’il serait une composante éternelle de la condition humaine ». L’objectif du livre est d’élucider les vraies raisons pour lesquelles le religieux doit mourir et donc de « comprendre pourquoi le sens de la sortie de la religion au-delà de ce que l’Occident a su en dire ». 



Note de lecture

Ce livre, écrit en 1991, montre que vers le milieu des années 1970, un nouveau discours et des nouveaux mouvements religieux prennent forme pour réaffirmer l’identité religieuse et pour redonner un fondement sacré à l’organisation de la société. Les mouvements religieux pris en compte sont : l’islam méditerranéen, la catholicisme européen, le protestantisme nord-américain et le judaïsme, en Israël comme en diaspora.